Catégorie : Actualité

Quand l’image aide à prendre confiance en soi

Photographe paris - Veronique Taupin
Comment reprendre confiance en soi par l’image ?

Dans le monde actuel, comment aller vers les autres, comment mettre en avant ses qualités pour proposer ses services quand on est à son compte ou rechercher un travail quand on manque cruellement de confiance en soi ?

Passer devant l’objectif d’un photographe peut être un  premier pas dans la confiance en soi.  Voyons ensemble comment et pourquoi.

Pourquoi passer devant l’objectif d’un photographe quand on n’aime pas être pris en photo ?

Pour beaucoup d’entre nous, être pris en photo n’est pas un acte simple et anodin, cela nous renvoie à toutes les remarques critiques que nous savons si bien nous adresser en nous regardant dans un miroir. Nous sommes à des kilomètres de l’image de perfection vers laquelle nous souhaiterions tendre. Nous ne pouvons nous empêcher de scruter tous ces petits défauts qui nous sautent aux yeux comme le nez au milieu de la figure. Cette image, nous ne voulons pas la voir, alors comment avoir la force de se présenter aux autres par le biais d’images ou tout simplement au quotidien en face à face ?

Pourtant des images nous en avons besoin, aujourd’hui, à titre professionnel pour mieux communiquer, pour que nos futurs employeurs, ou clients n’aient pas à chercher sur le net ce à quoi nous pouvons bien ressembler, mais aussi demain, à titre personnel pour garder une trace, pour étayer le souvenir, et assurer une transmission vers nos enfants de moments de bonheur partagés. 

Avoir confiance en soi parce que l’on sait qui on est et en faisant avec nos imperfections,  permet d’aller sereinement à la rencontre des autres, permet de provoquer des rencontres qui peuvent changer notre vie.

L’image que nous nous sommes forgées de nous-même est elle réelle ? Est-ce comme cela que les autres nous voient ? 

Regardez autour de vous, vos amis, vos collègues, ceux qui vous font part de remarques désobligeantes les concernant. Les voyez-vous comme ils se décrivent ? Non certainement pas. Vous, vous avez remarqué leur allure, ce sourire éclatant, ce regard si doux, cette force tranquille. Pourquoi parce que nous les regardons comme un tout, alors que nous grossissons nos imperfections de manière démesurée et que ces détails ne sont, pour  les autres, que des détails qui nous composent certes, mais qui ne sont pas l’essentiel.

Pour illustrer cela je vais vous inviter à chercher sur le Web le logo de la marque FEDEX, regardez ce logo, que voyez-vous ? Vous allez me répondre en terme de couleur, de calligraphie, le fait que de D et le E soient collés. Ok très bien, mais qu’en est-il de la flèche ? Et là, vous n’avez pas vu de flèche, vous regardez encore et peut-être que ce signe va vous apparaitre, mais seulement parce que je vous ai mis le nez dessus.

Et bien notre regard envers nous-même c’est exactement cela, nous ne voyons que la flèche alors que les autres ne voient pas ce détail, arrêtons de nous focaliser sur nos défauts, prenons du recul, apprenons à nous voir comme un tout.

Comment s’accepter tel que l’on est à l’aide d’un photographe bienveillant et sensible et faire un pas dans la confiance en soi ?

Quand on est dans cette difficulté il peut être utile de rencontrer un photographe qui entend et comprend votre malaise, qui grâce à sa bienveillance saura vous détendre, vous accompagner, vous guider et qui, de par son aptitude à voir le beau ou il est, saura capter une image de vous qui vous ressemble et vous plaît enfin.

Vous n’êtes pas un top-modèle, lui non plus, vous ne savez pas comment vous placer, il s’occupera de tout, il sait qu’une bonne photo n’est pas uniquement une question de photogénie, une bonne photo c’est avant tout : 

  • Une bonne lumière :  mal éclairée, la plus belle fille du monde peut être vraiment très différente
  • Un accompagnement bienveillant qui vous permettra d’oublier le pourquoi vous êtes là et qui vous permettra de passer un bon moment, ce que vous étiez à mille lieues de soupçonner en frappant à sa porte
  • Une confiance entre le modèle et le photographe qui, une fois installée, vous permettra de montrer le meilleur de vous-même.

Pour conclure, voici un extrait de témoignage : 

« …Quand, quelques jours après la séance, Véronique m’a dit « tu es prête à voir tes images ? », je ne pensais pas que

ce visionnage serait autant chargé d’émotions. J’ai vu des portraits lumineux. J’ai vu une jeune femme

magnifique et souriante. Je me suis reconnue. Alors oui c’est mon corps, il n’est pas parfait mais je

n’ai que celui-là. Et depuis jeudi, j’ai compris que je pouvais avoir confiance parce que ce que je vois

quand je regarde mes portraits c’est mon sourire et le bonheur d’être moi-même et ça, ça n’a pas de

prix.

Plus qu’une séance photo, c’est une expérience qui m’a permis de franchir un cap dans l’acceptation de

moi-même. Une expérience que j’ai même déjà envie de retenter dans quelques mois.

Si tu doutes, fais confiance à Véronique. Elle saura te guider comme elle m’a guidée. Un

accompagnement patient et bienveillant sur le chemin de la confiance en soi… »

 

Au plaisir de vous recevoir et de vous accompagner dans le cadre d’une séance qui marquera un tournant pour vous je l’espère.

Véronique Taupin – Photographe

 

Photographe paris - Veronique Taupin

 

 

Bonne Année 2017 !

Petits mots

Je vous souhaite une bonne année 2017, pensez à conserver vos images pour pouvoir vous en souvenir toute votre vie. Et plus encore.

bonne-annee-2017

Location du studio par : THE ANTHOLOGIST site de vente en ligne éco responsable

vt-the-antologistLe studio est avant tout mon lieu de travail, mais il peut être loué par des particulier ou des professionnels pour leurs besoins propres.

J’ai le plaisir de vous présenter le site de vente en ligne THE ANTHOLOGIST qui à loué le studio pour réaliser des photos de sa nouvelle sélection.
The ANTHOLOGIST est un site de vente en ligne de vêtements dont l’ambition est de promouvoir des créateurs émergents ou réputés de la mode éthique.
De belles personnes avec de belles valeurs : Matières écologiques, recyclées, des matières naturelles,Fabrication locale, en France, en Espagne, au Royaume-Uni, Aides au développement social comme les droits des travailleurs, la réinsertion sociale ou l’éducation. Ecoconception tel que l’optimisation d’utilisation des ressources, le recyclage, des techniques innovantes.
Je vous invite à les découvrir ici : THE ANTHOLOGIST

Tu as de la chance, tu passes ton temps à faire des photos

 

capture-decran-2016-09-26-a-23-20-33
Il y a peu, une amie m’a dit concernant le métier de Photographe « Tu as de la chance, tu passes ton temps à faire des photos », un dessin valant mieux qu’un long discours j’ai décidé de schématiser mes activités de manière graphique. Non la photographie en elle même ne représente qu’une toute petite partie de mon activité. Par contre elle est me donne l’énergie nécessaire pour faire tout ce qui est beaucoup moins agréable. Même si le temps consacré à la photographie est finalement assez restreint, c’est un moment tellement intense et tellement enrichissant au niveau humain et émotionnel que je je referais ce choix sans hésiter.

Hub’up au salon de la mobilité 2016

DSC_3847
Reportage au salon de la mobilité, suivi d’une jeune Start Up : Hub’up
Au travers d’un service hébergé dans le cloud, Hub’Up permet à ses utilisateurs un accès centralisé, disponible partout et en permanence, à la gestion de leurs plannings, une aide à la conduite et bien plus encore.

Code Siren attribué – Début officiel d’activité 01/01/2016

DSC_0028

Après quelques mois de recherche sur le statut à adopter, la décision est prise, le dossier est déposé. Le code Siren est attribué pour un démarrage officiel de l’activité au 1er Janvier 2016.

Quelques projets déjà bien engagés dans le domaine de la musique et de la danse, matériel de studio portable acquis, l’année 2016 sera Photographique et artistique.

A très bientôt !

Véronique Taupin

 

2015 – Génération Bataclan

2015 – Année noire, bleu, blanc, rouge

Chaque instant doit être vécu avec passion, car il peut être le dernier, ne l’oublions plus jamais.

Ne nous trompons ni d’ennemi ni d’ami, vivons avec nos différences, dans le respect de chacun et combattons ensembles la folie humaine.
_DSC1966_DxO